Callas, Enfocus PitStop, Infos

Petit point sur l’évolution du PDF


Depuis quelques années, le format de fichier PDF s’est imposé comme étant la référence pour les échanges de documents électroniques. Conçu à la base pour des échanges inter-entreprise, l’utilisation du PDF se généralise dès l’arrivée d’Internet.

Qu’est ce que le format .pdf ?

PDF veut dire “Portable Document Format”, c’est un document pouvant contenir texte, dessins, images noir et blanc, en couleur ou en 3D, photos et éventuellement des fonctions de traitement. Le format PDF est un format ouvert, évolutif et multiplateforme, créé par la société Adobe.
L’avantage du format PDF est qu’il préserve les polices, les images, les objets graphiques et la mise en forme de tout document source, quelles que soient l’application et la plate-forme utilisées pour le lire.
Le format de fichier PDF a changé plusieurs fois, et continue d’évoluer, parallèlement à la sortie de nouvelles versions d’Adobe Acrobat. Il y a eu neuf versions de PDF :

  • (1990) – PDF 1.0 / Acrobat 1.0
  • (1994) – PDF 1.1 / Acrobat 2.0
  • (1996) – PDF 1.2 / Acrobat 3.0
  • (1999) – PDF 1.3 / Acrobat 4.0
  • (2001) – PDF 1.4 / Acrobat 5.0
  • (2003) – PDF 1.5 / Acrobat 6.0
  • (2005) – PDF 1.6 / Acrobat 7.0
  • (2006) – PDF 1.7 / Acrobat 8.0
  • (2008) – PDF 1.7, Adobe Extension Level 3 / Acrobat 9.0
  • (2009) – PDF 1.7, Adobe Extension Level 5 / Acrobat 9.1

Dans le détail…

Voici les diverses caractéristiques et améliorations de chaque nouvelles versions :

Version – PDF 1.0
Gestion des liens, Incorporation de signets, Encapsulation de polices, Gestion de l’espace, Espace colorimétrique (RVB).

Version –PDF 1.1
Fonctions de sécurité, Commentaires, Fonctions de recherche, Gestion des plugin, Gestion multimédia (ajout son et vidéos), Reader devient gratuit.

Version –PDF 1.2
Fonctions formulaires, Gestion de l’espace colorimétrique CMJN, Gestion des images (OPI), Gestion de la surimpression et des trames, Gestion des paramètres dépendants du périphérique (élargissement point de trame,…), Conservation des couleurs d’accompagnement, Gestion des liens PDF dans les pages Web, Plugin pour les navigateurs Web.

Version –PDF 1.3
Gestion des polices CID (multilangage), Gestion des Pantones, Informations sur le trapping, Gestion des profils ICC, Informations sur la dimension des pages, Gestion des documents sur grande surface possible, Web capture (site internet en PDF), Enregistrement en PDF possible à partir de Microsoft Office.

Version –PDF 1.4
Gestion de la transparence et de la surimpression, Fonctions de sécurité avancées, Gestion de formulaires avancés, Travail collaboratif (permet à plusieurs personnes de travailler sur le même document), Sauvegarde sous XML.

Version –PDF 1.5
Fusion de documents issus de différentes applications dans un seul fichier PDF, Création de formulaires interactifs, Prise en charge des calques, Prise en compte compression JPEG 2000, Outils intégrés de traitement prépresse (PDF/X, séparation de couleur,…).

Version –PDF 1.6
Apparition d’une palette d’outil impression.

Version –PDF 1.7
Contrôle en amont amélioré, Standard ouvert approuvé en tant que :ISO 32000-1:2008.

Le PDF/X (norme ISO 15930)

Les normes PDF/X sont apparus dans les années 1998. Elles permettent d’assurer l’échange de documents PDF en toute fiabilité dans le domaine du prépresse. Elles permettent également d’éviter les différences d’interprétation des RIP Postscript.
A ce jour, il existe 5 variantes de la norme :

Norme –PDF/X-1a (ISO 15930-1)
Seuls les couleurs CMJN, les tons directs et les niveaux de gris sont autorisés.
Avec cette norme, vous êtes obligés d’affecter un profil ICC et d’incorporer les polices et les images hautes définitions.

Norme –PDF/X-2
Cette version n’oblige pas l’incorporation des polices et des images hautes résolutions. Elle permet donc l’échange de documents avec des ressources partielles, c’est à la réception que les ressources nécessaires seront complétés.

Norme –PDF/X-3 (ISO 15930-3)
Elle autorise les gestions de la couleur plus étendue que le PDF/X-1a (espaces RVB, LAB, etc.). Elle oblige l’encapsulation des polices utilisées et n’interdit pas les compressions du document.

Norme –PDF/X-4 (ISO 15930-7)
Elle autorise les fonctions de transparences, l’utilisation des calques PDF, l’utilisation des espaces colorimétriques : Niveaux de gris, CMJN, tons directs, RVB, LAB.

Norme –PDF/X-5 (ISO 15930-8)
Cette norme autorise les même fonctions que la norme PDF/X-4 avec moins de restrictions.
PDF/X-5 autorise les références externes pour les XObjects. Le XObjects décrit des objets de type texte, vecteur ou image à l’intérieur d’un fichier PDF. Cet objet peut ensuite être réutilisé ou modifié autant de fois qu’on le souhaite dans le document. Ce qui a pour effet de rendre le PDF/X-5 plus compact que le PDF/X-4, car un certains nombre d’éléments ne sont plus stockés à l’intérieur du fichier.

Le PDF/X Plus

Compatibles avec les normes ISO PDF/X-1a:2001 et PDF/X-3:2002 (basées sur le PDF 1.3), le PDF/X-Plus ajoute des limitations spécifiques au type de documents traité ou à la technologie d’impression utilisée : résolutions d’images, types de police de caractères, utilisation des tons directs, nombre de pages, taille de caractères trop petite…

Les spécifications PDF/X-Plus, couvrent un large éventail d’applications, de types de presse, et garantissent la fabrication d’un fichier PDF « imprimable ».

Liens vers le Ghent workgroup : http://www.gwg.org

Récapitulatif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − neuf =