Callas, Flux d'impression, Produits, Solutions

Callas software lance pdfToolbox 11


Des améliorations majeures pour tous les marchés

Berlin, le 13 novembre 2019 – callas software a annoncé la sortie d’une importante mise à jour de sa gamme de produits pdfToolbox: pdfToolbox 11. L’an passé, callas software avait surtout cherché à optimiser la fonction de contrôle en amont, afin de réduire le nombre de faux positifs. Cette année, tous ses efforts se sont portés sur l’amélioration des flux automatisés et la préparation des fichiers PDF pour l’impression. Dans cette nouvelle version de pdfToolbox, les spécialistes de la signalétique et de l’affichage, de la fabrication d’étiquettes et d’emballages ou encore de l’impression transactionnelle ont été particulièrement gâtés.

Au fil des années, callas software a intégré de nombreux et puissants moteurs de traitement dans pdfToolbox. Pour la version 11, l’objectif était de les utiliser pour les flux automatisés et d’ajouter la fonctionnalité nécessaire à l’exécution de ces derniers. « pdfToolbox est de plus en plus souvent mis en œuvre dans des flux automatisés complexes, où il faut gérer toutes les étapes de traitement des fichiers, depuis le contrôle qualité jusqu’à l’envoi en production », explique Dietrich von Seggern, Directeur général de callas software. « Avec la version 11, nous avons voulu que ces flux automatisés soient plus simples à exécuter. »

Améliorations du flux

Dans pdfToolbox, les plans de traitement sont la pierre angulaire des flux complexes. Ils permettent d’appliquer un traitement des tâches conditionnel et progressif. Les clients ayant tendance à les allonger de plus en plus, il fallait améliorer leur processus de création et de gestion. pdfToolbox 11 possède un éditeur de flux visuel entièrement nouveau, dans lequel l’utilisateur constitue ses plans de traitement via une interface classique de type glisser-déposer. La version 11 permet également de passer rapidement d’une étape à l’autre grâce à des variables. Cette possibilité existait déjà dans les profils, et elle était simple à utiliser; il fallait donc combler son absence dans les plans de traitement.

Dans pdfToolbox Server, le traitement avec des hot folders a gagné en puissance, avec la prise en charge des fichiers sidecar et des tickets de traitement. Un fichier sidecar est un fichier de métadonnées placé dans un hot folder, et qui complète un PDF. Désormais, pdfToolbox Server pourra sélectionner automatiquement ces fichiers, et leur contenu sera accessible pendant le traitement. En mode de traitement de ticket, pdfToolbox Server sélectionne uniquement les tickets de tâche dans un hot folder, et non les fichiers PDF. Ces tickets contiennent un lien vers le ou les fichiers PDF à traiter, et indiquent comment pdfToolbox doit les traiter.

Amélioration des flux manuels

De nombreux clients veulent traiter les fichiers PDF manuellement, avec pdfToolbox Desktop. Pour eux, l’interface utilisateur a été légèrement modifiée, notamment avec l’apparition d’une barre d’outils très attendue, qui leur permet d’accéder instantanément aux fonctions qu’ils utilisent le plus.

Les métadonnées prennent une place croissante dans les flux. Les clients qui utilisent pdfToolbox Desktop les gèrent souvent avec des variables, dans un profil de contrôle en amont ou un plan de traitement. Dans la version 10, une boîte de dialogue standard, non personnalisable, s’affichait dans pdfToolbox pour que les utilisateurs indiquent les valeurs voulues pour ces variables. Dans la version 11, il est possible de la personnaliser. Les interactions y sont plus conviviales, notamment grâce aux widgets spécialisés, à la validation des entrées

Une nouvelle norme ISO précise comment utiliser les métadonnées DPart (Document Part) pour classer les pages ou groupes de pages dans un document PDF. Dans le PDF et les pages de référence du fichier, les métadonnées apparaissent sous forme d’arborescence. pdfToolbox 11 a également été doté d’une nouvelle interface utilisateur permettant d’examiner les informations DPart présentes dans le fichier.

Traitement des fichiers PDF avec gabarits de découpe

Dans pdfToolbox 11, la création de fonds perdus dans les fichiers PDF rectangulaires (annonces, cartes de visite, brochures …) a été améliorée, mais ce qu’il faut surtout noter, c’est la possibilité de créer des fonds perdus pour les travaux de découpe. PdfToolbox permettait déjà de créer une ligne de coupe suivant la forme d’une image, dorénavant l’utilisateur pourra aussi gérer les tâches de création d’étiquettes, d’éléments de signalétique et d’affiches. Quelles que soient la forme et la complexité des fichiers, il suffit d’étendre les pixels les plus proches du contour des découpes pour ajouter un fond perdu.

La distinction entre le fichier d’impression et celui de découpe marque également une autre étape essentielle dans le traitement des fichiers PDF. pdfToolbox était depuis longtemps capable de scinder un fichier PDF en deux parties (impression et découpe), mais seules les informations de découpe pouvaient être restituées au format PDF. Désormais, elles peuvent être exportées au format CF2, DXF ou SVG. La prise en charge de ces formats répond aux contraintes de la plupart des flux de découpe actuels.

Préparation de fichiers PDF pour la tampographie et la sérigraphie

Dans certains flux, les limites du processus de fabrication ne permettent d’imprimer les fichiers qu’avec un petit nombre de tons directs, comme c’est le cas avec la tampographie et la sérigraphie. Pour ces flux, la nouvelle fonction Spotify de pdfToolbox 11 permet de convertir les tons directs d’un fichier, quels qu’ils soient, en un nombre prédéfini de tons directs (ou en un jeu de tons directs spécifique).

Répartition de fichiers PDF en fonction de leur contenu

Une nouvelle vérification effectuée lors du contrôle en amont permet d’identifier les pages contenant des termes spécifiques. Elle permet notamment de s’assurer que des informations essentielles sont bien présentes dans le document ou qu’aucun terme interdit n’y figure.

Cette nouvelle fonction peut s’associer à la nouvelle possibilité de découper un document PDF en plusieurs fichiers, en se basant sur les propriétés des pages qu’il contient. En impression transactionnelle, elle permet de chercher, par exemple, le mot ‘facture’ dans une police et un corps précis, et de découper un énorme fichier PDF en plusieurs factures individuelles (toujours au format PDF).

Autres fonctions annexes

Certaines fonctions annexes font également leur entrée dans pdfToolbox 11:

  • Utilisation d’appels REST depuis l’environnement JavaScript.
  • Lecture de codes-barres via le Switchboard ou pendant le contrôle en amont.
  • Nouvelle interface pour tous les paramètres complexes de conversion des couleurs.
  • Prise en charge optimisée de toutes les corrections de conversion chromatique.
  • Possibilité d’utiliser les visualisations (couverture d’encre, par exemple) dans un rapport de contrôle en amont personnalisable.
  • Nouvelle correction permettant d’ajouter facilement des objets simples (lignes, rectangles, ovales, pingouins) dans un fichier PDF sans avoir à créer un modèle Place Content complet.
  • Et bien d’autres encore!

Disponibilité & tarifs

La version 11 de callas pdfToolbox est disponible immédiatement:

  • pdfToolbox Desktop, pour le traitement manuel, sous la forme d’un plug-in d’Adobe Acrobat ou en version autonome, est disponible à partir de € 499. La mise à niveau depuis la version 10 de pdfToolbox est proposée au tarif de € 199 et la mise à niveau depuis la version 9 au tarif de € 299.
  • pdfToolbox Server, CLI et SDK, pour un traitement entièrement automatisé sans intervention et une intégration à d’autres solutions, sont disponibles à partir de € 3 999. Les mises à niveau vers la version 11 de pdfToolbox Server sont incluses dans les contrats de maintenance. Les clients ne disposant pas d’un contrat de maintenance actif doivent contacter callas software.

Pour de plus amples informations sur la disponibilité, les prix, les options ou le retour sur investissement, veuillez contacter Graphique Alliance, le revendeur français de callas software, en envoyant un e-mail à l’adresse contact@graphique-alliance.com. Une version d’évaluation entièrement fonctionnelle, mais limitée dans le temps, peut être téléchargée sur le site web de callas.

À propos de callas software

callas software propose des moyens simples pour gérer la complexité du format PDF. Axée sur l’innovation technologique, la société callas software met au point et commercialise des technologies PDF pour les domaines de l’édition, de la production d’imprimés, de l’échange et de l’archivage documentaires. callas software aide les agences, les éditeurs et les imprimeurs à résoudre les problèmes qu’ils rencontrent en leur offrant une solution logicielle pour le contrôle en amont, la correction et la réaffectation des fichiers PDF en vue de l’impression et de l’édition électronique. Partout dans le monde, des entreprises et des agences gouvernementales ont choisi les produits d’archivage durables et totalement compatibles PDF/A de callas software. La technologie callas software se retrouve également dans une bibliothèque de programmation (SDK) destinée aux développeurs qui ont besoin d’une solution pour optimiser, valider et corriger les fichiers PDF. De nombreux éditeurs de logiciels, dont Adobe®, Quark®, Foxit®, Kodak®, EFI® et Xerox®, ont reconnu la qualité et la polyvalence offertes par les outils callas et les ont intégrés dans leurs propres solutions.callas software agit activement en faveur des normes internationales, et a ainsi participé aux travaux du DIN, de l’ISO, du CIP4, de l’European Color Initiative, de la BITKOM et du Ghent Workgroup. callas software est aussi l’un des membres fondateurs de la PDF Association.

La société callas software est basée à Berlin (Allemagne). Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site Web de callas software à l’adresse suivante: www.callassoftware.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × deux =